« Nous sommes tous engagés dans cette lutte afin de freiner le virus et il nous faut continuer. Alors que de nombreuses mesures sont mises en œuvre depuis plusieurs semaines et que chaque jour, tous ensemble, pied à pied, nous luttons contre le virus, le niveau de contamination reste malgré tout élevé dans notre département.En effet, le Tarn a aujourd’hui un taux d’incidence de plus de 309, ce qui fait de nous le 4ème département Français en la matière. Pour rappel, le taux d’incidence en France est de 213.Dans le Tarn, également, le taux de positivité est estimé à 9,4% contre 6,7% en France. Malheureusement, ceci est une mauvaise nouvelle.Nous comprenons, un an après le début de l’épidémie, qu’il est de plus en plus difficile de vivre dans ces conditions mais il nous faut tenir, tenir tous ensemble. Nous sommes tous engagés dans cette lutte afin de freiner le virus et il nous faut continuer.Certains vaccins sont déjà utilisés, d’autres le seront d’ici quelques jours comme le vaccin AstraZeneca ; il marquera à n’en pas douter une nouvelle accélération dans notre stratégie vaccinale.Dans l’attente et à l’approche de la période des vacances scolaires, nous devons tous nous mobiliser, encore une fois.Ce n’est que par notre capacité collective à respecter les gestes barrières et les mesures en vigueur que nous éviterons des mesures plus contraignantes encore et un nouveau confinement.Nous savons pouvoir compter sur vous et sur notre capacité à continuer les efforts. C’est difficile. C’est long. C’est pourtant, le seul moyen, tous ensemble, de réussir et de retrouver des jours plus heureux.Nous vous invitons à aller vous faire tester car certains d’entre nous peuvent être asymptomatiques et de fait contaminer sans être soi-même malade. Les tests en France, nous le rappelons, sont gratuits et donc accessibles à tous. »Avec mes collègues Marie-Christine Verdier-Jouclas et Muriel Roques Etienne