LES DEPUTES SE MOBILISENT EN FAVEUR DU HANDICAP

Remise des conclusions à la secrétaire d’Etat suite à nos visites dans les MDPH – Mercredi 4 avril, les 71 députés, dont je fais partie, qui ont participé à la Semaine MDPH , ont remis une synthèse de leurs échanges et de leurs analyses à la secrétaire d’Etat Sophie Cluzel, chargée des personnes handicapées. 71 députés, issus des différentes formations politiques, ont répondu à l’appel du député des Hauts-de-Seine Adrien Taquet et du conseiller du CESE Jean-François Serres pour se rendre dans leur Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) du 2 au 9 mars 2018. Dans le cadre de la mission de simplification administrative dans le domaine du handicap que lui ont confié le Premier Ministre et la Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées en novembre dernier, le député Adrien Taquet a mobilisé les députés en organisant une « Semaine MDPH ». Le principe : les députés étaient invités à passer une demi-journée au sein de la MDPH de leur département afin de retracer le parcours d’une personne en situation de handicap et de son dossier, dont les délais de traitement cristallisent souvent les critiques de la part des usagers. Les MDPH ont pour mission au sein de chaque département d’accueillir et d’informer les personnes en situation de handicap et leurs familles, mais aussi de leur ouvrir leurs droits et de leur attribuer des aides. Leur rôle est essentiel tout au long des étapes de la vie, de la reconnaissance du handicap à l’accès aux soins en passant par la scolarisation. L’objectif de cette mobilisation est double : sensibiliser les députés à la cause du handicap dont le Président de la République s’est engagé à faire une priorité, mais également recueillir leurs observations pour nourrir la mission des bonnes pratiques observées et en tirer des enseignements pour améliorer le parcours des personnes en situation de handicap. La synthèse des contributions des députés ayant participé à cette « Semaine MDPH » a été remise aujourd’hui, elle sera annexée au rapport final qui sera remis fin avril. Une seule volonté partagée: plus et mieux accompagner les personnes en situation de handicap.