Les élèves de l’école de Barral interpellent leur député

C’est à la demande des élèves du primaire de l’école de Barral à Castres, que Jean Terlier a rencontré vendredi 26 janvier, une classe de CM2 très curieuse et motivée. Les enfants ont souhaité interroger le député de leur circonscription sur un sujet qui les passionne depuis la rentrée et sur lequel ils travaillent avec leur enseignante Mme Letienne. Ils participent cette année à un projet ambitieux intitulé « Classes de Glace ». Ce projet d’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) permet de sensibiliser les jeunes élèves au réchauffement climatique, de les éveiller aux pratiques responsables et de leur donner les clés d’une meilleure compréhension des enjeux environnementaux. C’est dans ce cadre qu’ils ont choisi d’interroger Jean Terlier, afin de mieux comprendre l’action et les projets du Gouvernement en matière d’écologie. Le député a naturellement accepté de revenir sur son action des derniers mois et s’est prêté au jeu des questions qui n’ont pas tardé à fuser à travers la salle de classe. Le député s’est présenté et a expliqué aux enfants quelles étaient les mesures les plus importantes et les décisions prises récemment en lien avec le sujet : vote de la loi « hydrocarbures », mesures fiscales pour l’amélioration de l’habitat, aide au remplacement des véhicules anciens et polluants, etc. Les enfants avaient déjà bien avancé avec leur enseignante pour répondre à la question : Quel est l’impact de l’activité humaine sur le réchauffement climatique ? Ils ont pu avoir des exemples plus concrets sur ce qui existait déjà, sur ce qui allait être fait pour limiter cet impact et protéger de manière durable notre planète.
Cet échange a également été l’occasion de revenir sur la mission pédagogique de l’élu qui, en rencontrant les scolaires du primaire au lycée, explique comment on vote une loi. À travers un jeu de rôle interactif, les élèves ont pu entrevoir comment se façonne une loi depuis sa proposition, les débats dans l’hémicycle jusqu’au vote à main levée et l’adoption ou le rejet de celle-ci. Ces connaissances s’intègrent parfaitement au programme d’EMC (Education Morale et Civique) vu en classe et qui permet aux élèves de mieux comprendre les symboles, les valeurs et le fonctionnement de la République. Ils se sont tous montrés très investis tout au long de ce temps à la fois ludique et instructif, et ont affirmé vouloir travailler avec leur enseignante pour aller plus loin encore dans leur réflexion et pourquoi pas, gagner ce concours national…