Exposition Femmes Dé-chaînées

Exposition Femmes Dé-Chaînées à voir jusqu’au 23 mars – Au centre social de Lameilhé de Castres, le groupe « Femmes Dé-Chaînées » a inauguré son exposition le 8 mars 2018 en présence de ma suppléante Valérie de Gerando, Mme Dubois-Pitou (CAF), M. ROYET (Responsable du centre), Nicole Bellmas (Présidente du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles – CIDFF) et Annabelle Daures (Directrice CIDFF). Ces femmes, victimes de violences intra familiales ont souffert de maltraitance physique et/ou psychologique de la part d’un conjoint, d’un ex-conjoint, d’un père, etc. Après un long travail de reconstruction, elles évoquent aujourd’hui un quotidien extrêmement douloureux avec des mots très justes et bouleversants. Si elles peuvent s’exprimer, c’est qu’elles ont reçu le soutien de structures, de travailleurs sociaux et de personnes qui ont su les accompagner et les aider à briser peu à peu ces chaînes du silence. L’exposition, ouverte jusqu’au 23 mars 2018 à Castres est le fruit d’un travail collectif et nécessaire pour témoigner de leur parcours difficile et courageux. Elle est présentée à travers le département afin que tous les Tarnais puissent la découvrir et réfléchir à cette problématique souvent complexe à aborder. C’est dans cette optique que nous avons souhaité établir un prolongement à cette initiative et organiser un partenariat avec l’Education Nationale. Il nous semblait important que des adolescents puissent eux aussi participer à l’un des ateliers organisé au centre social de Lameilhé en présence du CIDFF et de quelques femmes, pour évoquer ensemble l’évolution des droits des femmes et la maltraitance.