Le MOT « RACE » EST SUPPRIME DE LA CONSTITUTION

Réunis en séance publique du jeudi 12 juillet pour examiner le premier volet de la révision constitutionnelle, nous avons adopté à l’unanimité la suppression du mot race dans l’article premier de la Constitution et interdit toute «distinction de sexe». «La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de sexe, d’origine ou de religion», peut-on désormais lire dans le chapitre qui définit les valeurs fondamentales de notre République.
-0:08