Carte Blanche aux Fédérations de chasse et de pêche

Durant une journée, les chasseurs et pêcheurs tarnais, professionnels et bénévoles, ont pu me faire découvrir les actions qu’ils mènent en faveur de la biodiversité.

Il a été question de la capacité d’expertise territoriale du réseau chasse, de la mise en avant des solutions proposées pour réduire l’impact des grandes infrastructures (comme l’autoroute Castres Toulouse) ou encore du travail mené pour valoriser des territoires naturels ou agricoles, tout en permettant une valorisation durable par l’homme.

Toutes ces actions contribuent à améliorer la biodiversité et favorisent une meilleure qualité de l’eau, sans oublier de contribuer à la sensibilisation de tous les citoyens.

.Que ce soit à Puylaurens, Damiatte, Serviès ou encore Vielmur, j’ai constaté, de visu, l’ensemble des compétences mises à disposition par les chasseurs et les pêcheurs, favorisant les partenariats locaux entre associations, syndicats et collectivités, pour le bien de tous.

La préservation de la biodiversité est souvent plus complexe que ce que l’on veut nous faire croire. Je me suis ainsi approprié certains enjeux des territoires ruraux comme la nécessité de faire confiance aux acteurs locaux, et de soutenir le tissu associatif, surtout après ces mois compliqués, lié à la situation sanitaire.