Retour de la BAC à Castres: le mensonge de Pascal Bugis

Comment le maire de Castres peut-il annoncer avec certitude la création d’une Brigade Anti Criminalité dans sa ville alors même qu’il ne travaille pas sur ce dossier, ni avec les services de l’Etat, ni avec les services de police, ni avec le ministère de l’Intérieur?
Je suis partagé entre étonnement et colère quand je vois que l’on utilise la sécurité des Castrais, un sujet sensible et sérieux, qui ne devrait pas être utilisé pour faire un buzz électoral. Ce mensonge n’est pas digne du premier magistrat de la ville, qui se base uniquement sur une note interne à la police pour affirmer que la BAC va être recréée. 
Pascal Bugis ment lorsqu’il affirme que le Ministre de l’Intérieur a acté le rétablissement de la BAC.
Pascal Bugis ment lorsqu’il écrit que son action a permis l’envoi de renforts immédiats.
Pascal Bugis ment lorsqu’il prétend que le recrutement de 12 personnels est en cours. 
Il y a effectivement une volonté affichée de rétablir une unité spécialisée au commissariat de Castres.
Cela fait des mois que je travaille en partenariat avec l’Etat et le cabinet du Ministre de l’Intérieur pour trouver une solution durable, mais cela ne se fait pas en un claquement de doigt.
Il faut étudier la faisabilité du projet, voilà pourquoi une note interne a été émise afin de demander aux policiers castrais s’ils seraient candidats en cas de création d’une BAC ou d’un Groupe de Sécurité de Proximité. Je rencontre ce vendredi 7 février les représentants du syndicat Alliance pour échanger avec eux à ce sujet.
Ce dossier sensible n’a pas besoin d’effet d’annonce mais d’un travail efficace, en partenariat.

https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.centpourcent.com%2Fles-infos-10%2Fcastres-j-terlier-accuse-p-bugis-d-etre-un–super-menteur-11809%3Ffbclid%3DIwAR0aHcIUVu86jfK1iMWj3bP1f1gKzCq54VBewFwgEU57ZB7KUzz0Y7BMit4%23.XjvQHgHbiOQ.facebook&h=AT1a2A9Xv1Nb9hG7Eo7wSheVUovG8HKGbpfNtCXMH6BF9gOpbQ6D7AdmqIHal7cqq0sF_R66aXtRlRHzYfYG5DMenopFh3OFF2Niz-SJQOLG_tZPRV0bfMYt103ctGz1UrvQSQNAt-rJG9BA7c0P9GGKPRrhx1Lp-GtrCfW22-SZ2B6fVqstcchRJi1rIy9wFdnTm8cvfNe1MLEy9rVzCnSeTMUxb_A34E-Myd67W26MkHLks6CvKW13WC8XQOL71mZ0W0wjLsWX8f4gNNEUwCDdptWPkh8LcfRZmhC6R22IGniw-s6hpVs5nmMl8voVdECsiBAMJNhNohNKqU0kVC–fcJkolnV_dO1up31U4vWpMRweun-mhmUbzIUoTiq-_UmeTjKT8KXdkfNIb8EFvAfl6uLsmDgtTOjdf9StbD0fcj_ewEdiE6mtreadaBJ0j85MAUWAFWgqC3Ah8pHNbXTVHUguvkR_nmtay3uaO65tMFhuwbgEZfdlpyNj13I0a0eVoDxOpCmIyP2UQEc81aXCZsik_NIfqZMKLOf9rwAbUZruWDF1kWHvWsDwaThxaktGiiSoaYGnC4DDut8Ryfw-GYq9AO4MxaZHhUuOIrKp2bQ7ErNZqWSjdefzLucS_9s1lQ21ktOrSiBlWL-QBi4ho-A